Un an de photos de mariage avec un Sony a9

Ma première année de photos de mariage avec le système mirrorless Sony

… Ainsi que quelques Leica

On me demande si souvent des conseils techniques et des recommandations concernant le matériel photo que j’ai décidé de publier sur mon blog une série d’articles consacrés à ces sujets. On commence aujourd’hui avec quelques mots concernant les appareils photos, et plus spécifiquement pourquoi les appareils sans miroir (“mirrorless”) sont selon moi aujourd’hui les meilleurs outils pour couvrir un reportage de mariage en toute discrétion.

Photo de mariage prise avec un Sony a9

Un outil magique !

Pour un photographe, le choix du matériel est d’une importance capitale. Etre à l’aise avec son outil de travail, en faire le prolongement de sa vision et de sa créativité, cela prend du temps et nécessite un long apprentissage, une personnalisation totale en fonction de ses envies et de ses besoins. Comme un musicien ou un peintre, le choix de ses moyens d’expression fait partie intégrante de la créativité d’un artiste.

Je suis aujourd’hui équipé d’un réflex Sony a9 et d’un appareil photo Leica Q qui me comblent pleinement dans l’exercice de mon travail et attends avec impatience les annonces en ce sens des autres grandes marques, notamment Canon et Nikon. J’ai toujours privilégié une approche discrète et non intrusive, et cette approche est grandement facilitée par le matériel adéquat.

C’est aussi le style d’image qui est en jeu, certains sont Canon pour les couleurs, d’autres Leica pour les noir et blancs, et nous sommes maintenant nombreux a être impressionnés par la modernité et la qualité des appareils Sony. Pas par les consoles de jeux ou les télévisions bien sûr, mais par un savoir faire issu de ce qui était avant la prestigieuse enseigne Konica Minolta. Et c’est un outil magique qui est aujourd’hui disponible pour les photographes, un appareil permettant de prendre des photos sans aucun bruit, sans avoir l’oeil bloqué dans le viseur, et avec une réactivité sans aucune faille. Une discrétion absolue qui, à mon sens, constitue la nouvelle révolution de la photographie après l’avènement de la photographie numérique. Mais ce n’est pas tout et je vais vous expliquer pourquoi l’acquisition de ce nouvel appareil a changé ma façon de travailler.

Le Sony a9 pour un photographe de mariage

Cela fait un an que je prends mes photos de mariage avec un boitier Leica Q et un Sony a9. Ces deux appareils ont en commun de ne pas être équipés d’un miroir et de prendre donc des photos en toute discrétion. Pour un photographe mariage privilégiant les photos prises sur le vif, c’est un avantage énorme ! Pendant un mariage on ne m’entend plus du tout. Je suis en mesure de prendre autant de photos que nécessaire sans que personne n’y prête attention. A tel point qu’il m’est même arrivé qu’un invité d’un mariage vienne me demander quand est-ce que je commencerai à prendre des photos alors que j’étais en train de réaliser des portraits à la volée 🙂

Attention, seul le Sony a9 est en mesure d’être 100 % silencieux en toutes circonstances grâce à la technologie innovante de son capteur. Les autres appareils proposant ce mode de prises de vues sont susceptibles de gâcher les photos prises en luminosité compliquée ou avec des vitesses d’obturation rapides par des phénomènes de “banding”, de “roller shutting” ou de variations colorimétriques disgracieuses.

L’autre atout essentiel du Sony a9, c’est la possibilité de cadrer avec l’écran orientable, et de ne pas être bloqué l’oeil dans le viseur. Encore un plus pour la discrétion, et des possibilités de cadrage décuplées pour un photographe de mariage créatif.

Dernier point essentiel pour un photographe de reportage souhaitant saisir l’instant et ne rien rater du déroulé d’un évènement, le Sony a9 possède un incroyable autofocus, couvrant quasiment tout le champs de la photographie. Quand les choses s’accélèrent, il fallait prévoir une marge d’erreur avec les réflex traditionnels. Celle-ci est réduite à très peu avec cet incroyable appareil photo.

Le boitier Sony a9 a pour moi 3 atouts uniques qui en font le meilleur appareil photo pour couvrir un mariage :

  • Il est totalement silencieux
  • Le photographe peut cadrer librement, soit avec le viseur, soit avec l’écran orientable
  • L’autofocus n’est quasiment jamais pris en défaut

Je travaille bien sûr toujours avec deux boitiers et le Leica Q est un complément parfait. Sa qualité d’image, son style typé “Leica”, en font un atout unique pour prendre des photos de mariage qui sortent de l’ordinaire.

Un boitier c’est important, mais il faut envisager le matériel photo dans un contexte plus large, et prendre en compte les possibilités offertes par les objectifs compatibles. Et aujourd’hui, je me retrouve pleinement dans la gamme Sony GM, les focales Zeiss, les objectifs Sigma compatibles avec le Sony a9. Je vous parlerai en détails de mes coups de coeur dans un futur épisode de ces articles consacrés à mon matériel de photographe de mariage.

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Menu