Mon travail de photographe de mariage

Travail photographe de mariage

 

 

 

 

Etre photographe professionnel de mariage

Quelques mots sur mon travail de photographe de mariage

J’adore la photographie de mariage : c’est une discipline exigeante techniquement tout autant qu’une riche source d’inspiration artistique.
Un bon photographe de mariage se doit de parfaitement maîtriser l’art photographique, tant dans sa dimension créative qu’esthétique. J’y accorde donc le plus grand sérieux et une motivation inépuisable.

La photographie de mariage est aujourd’hui la part la plus importante de mon activité. Je travaille également pour des créateurs de mode et pour de belles marques de parfum comme vous pourrez le découvrir sur ma page professionnelle.

Dans une journée de mariage, l’essentiel est partout. Tout peut se passer n’importe quand. Le talent du photographe de mariage est de saisir l’instant tel qui se présente et d’en rendre toute l’expressivité. Il faut donc un grand sens de l’observation et une maîtrise impeccable de ses réglages techniques.

Observation, sensibilité sont les qualités d’un photojournaliste de mariage. J’ai à coeur de proposer cette approche du mariage afin d’en capturer pleinement les émotions à travers mes images.

Cette notion de reportage, de photos non posées, n’est pas exclusive. Je réalise avec plaisir les photos plus traditionnelles de couple ou de groupe en les intégrant au mieux dans votre emploi du temps afin que vous profitiez au mieux de cette journée et de vos invités.

Parlons matériel photo !

Pour mes mariés qui aiment parler réflex, que dire à part que je suis un photographe mariage équipé Canon (depuis mon premier boîtier argentique !) et que je suis un inconditionnel des belles focales fixes très lumineuses … Ah si, je n’utilise le flash qu’en soirée, et toujours de façon créative.

Voici mon sac photo habituel : 2 canon 5d mark III, 24 mm 1.4, 85 mm 1.2, 135 mm 2.0, 24-70 mm 2.8 II, un flash 580 EX II … mon oeil et ma sensibilité !

Ayant commencé professionnellement la photo en l’an 2000 au sein d’un studio parisien, j’ai vécu pleinement la venue de la photographie numérique et les enthousiasmantes possibilités qu’elle propose.

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

*

*